Deprecated: mysql_pconnect(): The mysql extension is deprecated and will be removed in the future: use mysqli or PDO instead in /home/mhmcca/public_html/mhmchumanrights.ca/fr/Connections/hrdata.php on line 9
::: Centre commémoratif de l'Holocauste à Montréal − Agir pour les droits humains :::
 
RESSOURCES POUR L'ENGAGEMENT
PARTAGEZ VOTRE POINT DE VUE
CALENDRIER DES ÉVÈNEMENTS
 
 

Calendrier des évènements

"blankmhcm.jpg") { $filename = 'http://intranet.mhmchumanrights.ca/img_hreng_events/'.$row_Recordset2['foto']; $ext = strtolower(pathinfo($filename, PATHINFO_EXTENSION)); switch ($ext) { case "gif": ?>

100 ans de pertes: Le régime des pensionnats au Canada
Vendredi 4 avril 2014
9h-17h

Présenté par: CCHM, Fondation autochtone de l'espoir, Wapikoni Mobile
Lieu: Hall d'entrée de l'édifice de la Fédération CJA
5151, ch. de la Côte-Ste-Catherine

En avril, explorez avec nous l'histoire et les impacts des écoles résidentielles au Canada. Le Centre commémoratif de l'Holocauste à Montréal accueillera l'exposition 100 ans de perte - Le régime des pensionnats au Canada. Cette exposition explore l'histoire du système de pensionnats autochtones au Canada et retrace ses impacts sur les individus et communautés jusqu'à aujourd'hui.

- Vernissage le 3 avril 2014. RSVP au 514-345-2605.
- Du 4 avril au 1er mai 2014
- Exposition sur le régime des pensionnats au Canada
- Dans le hall du Musée commémoratif de l'Holocauste à Montréal

100 ans de perte - Le régime des pensionnats au Canada

À partir de photographies d'archives et d'autres contemporaines, d'œuvres d'art, de sources primaires et de recherches récentes, l'exposition révèle l'histoire de ces milliers d'enfants des Premières Nations, Inuits et Métis enlevés de force à leur famille et placés dans les écoles résidentielles lors de ce chapitre sombre et méconnu de l'histoire canadienne.

Les sujets traités:
- Les premiers jours de la colonisation européenne en Amérique du Nord,
- L'effet de la fondation du Canada sur la culture et l'identité autochtones,
- Les personnes qui ont joué un rôle clé dans la mise sur pied du système d'écoles résidentielles,
- Les abus subis par les enfants dans ces institutions.

L'exposition traite aussi des impacts sévères de ces écoles sur les individus et les communautés ainsi que des mouvements de réconciliation et guérison.

En savoir plus sur les écoles résidentielles

Pendant plus d'un siècle, du milieu des années 1800 jusqu'à la fin des années 1990, les enfants autochtones ont été enlevés à leur famille et à leur communauté pour être placés dans des institutions appelés pensionnats. Dans ces pensionnats, dirigés par des congrégations religieuses en collaboration avec le gouvernement fédéral, on leur interdisait de parler leur langue maternelle.

L'objectif avoué de ce système : détruire leur culture, accusée d'être « immorale ».

Séparés de leur famille, la grande majorité des 150 000 enfants ayant fréquenté ces pensionnats ont été victimes de négligence et d'abus. Les répercussions de ces sévices physiques, sexuels et psychologiques, de la honte et de la privation qu'ils ont endurés continuent encore aujourd'hui à affliger des générations de Survivants, leur famille et leurs communautés. Fait étonnant, bon nombre de Survivants et de leurs descendants confrontés à cette terrible adversité ont conservé leur langue et leur culture et poursuivent leurs efforts de guérison et de réconciliation.

En partenariat avec la Fondation autochtone de l'espoir et le Wapikoni Mobile.

Contactez:
514-345-2605
info[ à ]mhmc[ point ]ca

 

Page précédente